Publié le Mis à jour le

« Les peuples cessent de vivre quand ils cessent de se souvenir »

Ferdinand Foch, 1851-1929

Monument aux Morts Chevilly (1)

Chevilly, tout comme les 36000 autres communes de France, a payé un lourd tribut à la défense de la patrie pendant la Première Guerre Mondiale.

Sur une population, à l’époque, d’environ 1200 habitants, 300 hommes ont été mobilisés durant l’ensemble du conflit.

Parmi ces 300 « Poilus » venant de notre village, on en a dénombré, à l’issue du conflit, 61  qui sont Morts pour la France (plus 8 si on ajoute la commune de Creuzy).

Ces 69 habitants disparus représentent plus de 6% de la population de l’époque, soit un pourcentage beaucoup plus élevé que la moyenne des communes françaises. Rapporté à notre village actuel, cela représenterait 150 personnes, soit l’équivalent du hameau des Chapelles tout entier, complètement décimé.

Pour nous aujourd’hui, 100 ans plus tard, ces 69 noms affichés sur notre Monument aux Morts n’apparaissent que comme une liste, pas très parlante car elle n’évoque pas quelque chose de concret. Pourtant, on doit prendre conscience que chacun de ces noms rappelle un homme de 20 ou 30 ans, qui aurait pu être notre père, frère, oncle ou mari; on s’imagine alors beaucoup plus facilement la personne qu’il a pu être avant de tomber au champ d’honneur …

__________________________________________________________________________________________________

Chaque recrue de l’armée française dispose d’une fiche appelée « Registre matricule », qui retrace son parcours militaire depuis son recensement jusqu’à sa démobilisation; ces documents peuvent être consultés aux Archives Départementales, les voici pour Chevilly:

Les poilus de Chevilly: leurs « Registres matricules »

__________________________________________________________________________________________________

La mention « Mort pour la France » a été attribuée à toutes les victimes de la guerre; au lendemain du conflit, des fiches ont été élaborées par le ministère de la Guerre pour chacun de ces soldats. Aujourd’hui, ces fiches sont mises à disposition par le Ministère de la Défense sur le site internet « Mémoire des Hommes »; les voici pour Chevilly:

Les poilus de Chevilly: leurs fiches « Mort pour la France »

__________________________________________________________________________________________________

La consultation des registres d’état civil de la commune de Chevilly permet d’établir un parallèle avec la Première Guerre Mondiale, pour aboutir à de nombreuses informations:

Les poilus de Chevilly: quelques détails complémentaires

__________________________________________________________________________________________________

Parmi les poilus de Chevilly morts pour la France, deux d’entre eux ont eu un parcours hors du commun : Henry DARBLAY et Robert PORCHON

Henry Darblay, un aviateur tombé au champ d’honneur …

Robert Porchon, un lieutenant au destin hors du commun …

__________________________________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s