SOUVILLE Gaston

SITUATION FAMILIALE
Né le : 9 décembre 1891 à Chevilly
Domicilié à : Chevilly
Situation familiale : célibataire
Profession : charretier de labour
Parents : SOUVILLE Jules Charles et DORARD Elvira Marie (mariés le 30/04/1888 à Chevilly, domiciliés à Chevilly)

PARCOURS MILITAIRE
Classe 1911.
Soldat de 1ère classe en juillet 1913 au 113ème Régiment d’Infanterie, 4ème Compagnie.
Passé caporal en novembre 1913, sergent le 2 août 1914, adjudant en mai 1915, sous-lieutenant en juin 1915 à titre temporaire, en janvier 1916 à titre définitif.
Nommé lieutenant en avril 1916 à titre temporaire.
Décédé des suites de blessures de guerre le 13 novembre 1916 à Dugny-sur-Meuse, à l’ambulance 225.

CITATIONS – BLESSURES – DECORATIONS
– Blessé le 6 septembre 1914 à Villatte
– Blessé le 13 novembre 1915 à Douaumont – plaies cuisse gauche
– Blessé mortellement le 13 novembre 1916 en assurant l’organisation de la position sous un bombardement
Cité à l’ordre du Corps d’Armée N°214 du 2 décembre 1916 : « Excellent officier possédant les plus belles qualités d’abnégation et de mépris du danger. A rempli avec succès au courant de 1915 de nombreuses missions difficiles comme chef de patrouille. Blessé mortellement le 13 novembre 1916 en assurant l’organisation de la position sous un bombardement violent ».
Décoration : Croix de Guerre avec Etoile de vermeil, Légion d’Honneur remise à titre posthume en 1920

SEPULTURE
Cimetière de Chevilly – carré militaire
Inhumé le 17 août 1922 (Rang 2 – place 7/19)
Concession perpétuelle gratuite donnée par la commune – Délibération du Conseil Municipal en date du 12 février 1922.
Le rapatriement du corps de Gaston Souville à Chevilly a donné lieu à un article le 25 août 1922, dans le Journal du Loiret, mentionnant les obsèques célébrées en l’église de la commune, en présence d’une très nombreuse assistance.
« Les deux cercueils avaient été déposés côte à côte, dans l’église. Ils étaient couverts du drapeau tricolore et de nombreuses couronnes.
Au cimetière, M. Jean Darblay a rappelé la carrière militaire des deux héros dont le sacrifice, uni à celui de leurs nombreux camarades, a sauvé la France.
M. Besson, ancien instituteur de Chevilly, empêché d’assister à la cérémonie, a fait parvenir à la famille du lieutenant Souville une lettre dans laquelle il exprime ses regrets de n’avoir pu assister aux obsèques de son ancien élève et ami, pour lui adresser publiquement un dernier adieu »

 

Registre matricule :

SOUVILLE Gaston

 Fiche « Mort pour la France »:SOUVILLE_Gaston

 

 

Généalogie ascendante (5 générations) :

souville-gaston-arbre-5-generations

 

Lieu du décès – carte d’état-major :

souville-g-dugny

Publicités

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s